Pêche à la moule à la pierre

Le technique de pêche de la moule à la pierre, typiquement marseillaise, est utilisée pour pêcher la dorade en bateau.
Pourquoi ce nom si compliqué, on ne pêche ni des moules, ni des pierres, mais bien des dorades ! Tout simplement parce qu’on attache une moule (armée d’un hameçon) à une pierre, que l’on laisse couler : une présentation de l’appât la plus naturelle possible.

Matériel
Une canne à buscle (canne à pêche au scion en fibre de verre, le buscle,  qui retransmet les touches les plus délicates, un peu comme au quiver-tip)
Le moulinet sera garni de nylon de 25 à 28/100 et le bas de ligne sera plus fin, 22/100.
Hameçons entre 4 et 1, selon la grosseurs des moules.

Montage
Le montage de la moule sur la pierre est une opération délicate, et nous remercions François, du site Pêches Sportives en Méditerranée de nous avoir autorisé à utiliser ses photos.

Pêche de la dorade à la moule à la pierreOn commence par ouvrir la moule aux trois quarts, à l’aide d’un couteau. Puis on pique la moule dans le nerf.

 

Pêche de la dorade à la moule à la pierre

 

 

On fait ressortir l’hameçon.
Pêche de la dorade à la moule à la pierre

 

 

 

 

 

On repique la moule une deuxième, puis une troisième fois. Un travail de couture, quoi.
Puis on tire sur le fil de façon à faire disparaitre le montage et à laisser dépasser l’hameçon.
Pêche de la dorade à la moule à la pierre

 

 

 

On installe l’élastique en travers de la pierre. Cette image permet de voir la dimension des pierres utilisées.

 

Pêche de la dorade à la moule à la pierre

 

 

Et voila le montage terminé. Une moule accrochée à une pierre, quel appât peut sembler plus naturel.

 


Action de pêche

La pierre pèse lourd, aussi il n’est pas question de lancer loin : on pêche à la verticale et on fait descendre la pierre jusqu’au fond. Dès que celui-ci est atteint, on ferme le pick-up, on tend le fil. Et là, il s’agit de surveiller son buscle, qui doit être toujours en tension. Lorsque les oscillations et mouvements du buscle vous indiquent qu’un poisson est en train de manger la moule : ferrez !
achat matériel pêche mer

La pêche à la moule à la pierre est une technique très ancienne, qui se pratiquait autrefois sans canne ni moulinet, à la palangrotte. La présentation naturelle de l’appât, le fait que celui-ci descende très rapidement sans être mangé par des poissons indésirables, l’absence de plomb et donc les moindres risques d’accrochage au fond, tout cela assure de belles prises : dorades, daurades royales, mais aussi pageots, dentis, et autres poissons nobles de Méditerranée.

VN:D [1.9.22_1171]
Rating: 7.3/10 (9 votes cast)
Pêche à la moule à la pierre, 7.3 out of 10 based on 9 ratings
Cette entrée a été publiée dans Pêche en mer, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pêche à la moule à la pierre

  1. guilbert dit :

    super technique je vais essayer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>