Le silure a mauvaise réputation…

silure nuisible ?Le silure a une déplorable réputation de prédateur nuisible et vorace, détruisant tout sur une rivière. Ceci est bien évidemment faux, le silure s’est bien acclimaté dans nos cours d’eau et ne fait pas d’énormes dégâts.
Mais certains continuent à traiter le silure comme un nuisible, et il n’est pas rare de voir sur les berges des poissons sauvagement éventrés.

Pour combattre les fausses idées reçues sur ce poisson, Marc Bracelet et Éric Lanos de la Silure Glanis Association ont tourné ce très beau clip, à la façon d’un film d’horreur (qui finit bien).

Ce n’est pas sans rappeler la façon dont les paysans clouaient naguère les chouettes sur les portes de granges :-(

Rassurez-vous, ce n’est pas un vrai poisson que l’on voit dans la vidéo. C’est une maquette, très bien faite, en polyuréthane. C’est du cinoche, tout est faux dans le cinoche, hors les sentiments et le message.
Espérons que ce message passera : le silure n’est pas un monstre nuisible !

video peche silure

Le site des réalisateurs du clip : E-One Productions

Le site de l’assoce : Silure Glanis Association

matériel de pêche

Cette entrée a été publiée dans Coup de gueule, Vidéo pêche, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à Le silure a mauvaise réputation…

  1. Perrier A. dit :

    Monsieur le rédacteur de l’article et monsieur le créateur de la vidéo (qui soit dit en passant est très agréable à regarder), je comprends que vous voulez redorer le blason du silure (surtout quand vous êtes fan de ce poisson et de sa pêche et que vous en trouvez sur les berges ouverts de part en part) mais j’ai encore trois questions:
    – Quel est le prédateur du silure (il me semble que tous les poissons nuisibles n’en ont pas …)???
    – N’est ce pas un poisson importé qui ne vivait pas dans nos rivières il y a plus d’un siècle?
    – Le silure n’est-il pas le grand cousin du poisson chat (qui lui est un nuisible reconnus par tous) qui est déjà un poisson  » increvable » ?

    Pour tous les Pro-silures j’ai de nombreuses autres questions ….

    • echenoz dit :

      Le prédateur du silure est évidemment l’homme,et croyez moi qu’il en tue un paquet
      Il était dans nos eaux bien avant nous
      Il est très bien représenté dans les pays de l’est sans qu’il n’y ai d’incidence sur l’écosystème et les autres espèces
      Et pour finir il n’est pas du tout considéré comme nuisible mais comme essentiel dans nos rivières
      Maitenant creuser dans vos souvenirs et vous verrez que le sandre a eue la même réputation y a un peu plus de 30ans
      Pour plus d’info allez voir sur le site du SGT et ouvrez la page tout sur le silure,toutes les infos sont là pour logiquement vous réconcilier avec notre moustachu

  2. broc dit :

    tout a fais d accord avec ce commentaire.. Je n ai rien contre le silure , mais il ne faut pas non plus ce voiler la face en disant qu il n y a aucun probleme avec ce poisson pour ce deculpabilise et pouvoir pratique tranquilement sont plaisir personnel..
    Tout a ete dit dans le commentaire de Perrier A ce poison n existait pas d ans nos riviere au paravant et il reste un nouveau predateur qui a forcement une influence sur le milieu..

  3. Daniel dit :

    Je suis le président de cette association (SGA) et je vais tâcher de répondre à vos questions.
    Quel est le prédateur du silure ? Étant au sommet de la chaine alimentaire, il est évident que le silure n’a que peu de prédateur. Cependant, c’est le cas du brochet et de la plupart des prédateurs. Cependant, quand on parcourt les nombreux forums de passionnés par ce poisson, on s’aperçoit vite que les attaques de silures plus gros sont monnaie courante. Tiens, ils se mangent donc entre eux. Il arrive aussi que ce soit un brochet qui attaque un silure relativement jeune (on a des cas jusqu’à 70cm…). Donc, avant d’arriver à l’age adulte, il y a de la prédation sur le silure.
    N’est-ce pas un poisson importé (…) ? Oui, bien sûr. Même si on en trouve des fossiles, il a disparu lors de la dernière glaciation mais rien ne dit qu’il ne serait pas revenu naturellement avec le réchauffement de la planète. D’ailleurs, à certains endroits, on peut légitimement se poser la question. De plus, d’autres poissons ont été introduits depuis 5000 ans et l’écosystème adopte ou rejette des espèces , c’est une perpétuelle évolution. On verra bien l’avenir du silure, même s’il semble s’être plutôt adapté à nos cours d’eau dragués et recalibrés, ce que d’autres espèces indigènes n’ont pu faire (cf : disparition du brochet dans certains fleuves plus ou moins artificialisés).

    N’est-ce pas un cousin du poisson chat ? Clairement non. Celui-ci est un ictaluridé.

    Nous ne nous voilons pas la face. Nous lisons les études sérieuses qui sont faites sur l’adaptation de ce poisson en France et en Europe occidentale et elles nous disent qu’il faut rester vigilants mais que rien ne montre qu’il peut causer un déséquilibre ; alors qu’en penser ? Que les gens qui les ont faites sont des ignorants qui n’y comprennent rien ? Ce sont pourtant, pour la plupart, des sommités reconnues .

    Voilà… Je souhaitais simplement vous répondre le plus courtoisement possible en vous apportant des arguments.

    • medina dit :

      Bonjour je m’appel julien medina domicilié à Avignon.je suis tombé sous le charme de ce magnifique spécimen en 2006. Depuis mes début le silure à pris beaucoup d’ampleur dans ma vie,car c’est le seul poisson qui ma donné autant de sensation et de désir. Aujourd hui j’ai beaucoup de mal à comprendre ces actes barbares et de tortures.Un jour en pleine prise un garde me Contrôle, et en voyant mon silure il disait qu’il fallait  » crever ces saloperies  » soit disant nuisible … Et bien entendu je l’ai relâché, surpris par ces mots je me suis renseigné car j’ai eu de forte impressions qu’il ne fallait pas relâcher les silures ,rassuré après avoir consulté les lois de la fédération de pêche, je peu continuer ma passion sereinement.Désormais se sujet devient un débat euphorique! Je prend entièrement partie de ces associations et je compte bien y contribuer.

  4. Nanard07 dit :

    Bonjour,

    Je pêche certes ce poisson depuis 2 à 3 années, mais je ne me définis ni comme un « pro » encore moins comme un « anti » mais comme un pêcheur soucieux comme beaucoup je l’espère de la santé et du bon équilibre des milieux aquatiques de notre pays…

    En premier lieu, cette espèce n’est pas classé nuisible au sens juridique du terme. Elle est même au contraire listée comme une espèce à protégée par conventions internationales.

    Au sujet de la prédation compte tenu de sa taille, on classe c’est vrai le silure glane comme
    un top prédateur. Mais avant d’atteindre ce statut, le petit glane devra comme toutes les autres espèces et tout au long de son existence affronter une forte prédation, que ce soit à l’état d’œuf puis larvaire… et même une fois adulte de la part de ses propres congénères.

    Est il un cousin du poisson-chat ? oui et non, je dirais un cousin très éloigné puisque les 2 espèces bien que différentes, comme citée plus haut, font partie de l’ordre des Siluriformes, au même titre que nous autres mammifères seraient des cousins de la musaraigne ou du dauphin.

    Il est fait état des premières prises dans notre pays dans les années 50. A l’inverse du poisson chat, le glane est un européen de souche. Il a fréquenté un temps très éloigné les eaux de notre pays pour, suite à de grands bouleversements planétaires, ne plus exister que dans le bassin du Danube. Il est en fait beaucoup plus « français » qu’une vulgaire carpe commune originaire elle d’Asie avant son introduction artificielle au moyen age chez nous.

    Cordialement

  5. LG03 dit :

    Bonjour,
    Je suis ok pour le Silure dans les fleuves, mais il est vrai que dans une riviére comme l’allier, le Silure à fait pas mal de plaçe, surtout sur le Sandre. Les rivières « moyenne » pennent à réguler l’importante prédation du Silure, en plus avec les cormorans qui sont eux des prédateurs encore bien pires, cela en fait pas mal. Je n’aime pas le Silure mais cela ne m’empèche pas, que quand j’en prend un, je le remet étant donné que je pratique le no-kill. Voila je voulais juste dire mon avis perso.

    • medin84 dit :

      je pense que l’homme mange autant que le silure vis à vis des sandre et brochet nous tout repart quelque soit la tailles ou le types de poisson no kill !!!!!et pour le plus gros prédateur du brochet c lui même.moi à manger du poisson j opte pour une bonne bouillabaisse. et pour les débat stop le silure est là c comme ça bientôt sa sera les gougeons petit vif qui seront nuisibles arrête les bouchés vous me faite pitié !!!!la pêche au canards c’est ça qui vous intéresse car on rentre jamais les poches vide ! mdr

  6. Bonjour,
    La question n’est plus de se demander s’il est ou non nuisible car mainteant qu’il est là on ne peut plus l’ôter.
    Le silure est un formidable poisson de sport qui va developper la pêche sur sa spécialité dans les années à venir. Certes il crée des déséquilibres et les pêcheurs de sandre par exemple peuvent légitimement s’en inquiéter mais n’est il pas une forme d’avenir de notre sport? Un combat d’un silure vaut largement un sandre et en plus le silure n’est pas mauvais à manger pour ceux qui le veulent.
    Personnellement je ne souhaite qu’une chose: Dans les lacs où il n’est pas présent, que les amateurs n’en introduisent pas. Ailleurs il est là donc faisons avec.

    • Nanard07 dit :

      C’est vrai Sylvain que c’est un formidable poisson de sport et quelque part je le pense une chance réelle de redynamiser le loisir pêche dans notre pays. Imaginez, pouvoir pratiquer une véritable pêche au gros à 2 pas de chez soi pour un budget somme toute raisonnable.
      Là où je ne vous rejoins pas c’est sur cette accusation un peu rapide je trouve souvent entendue et pas toujours étayé de créer un deséquilibre. Sur quelle base rationnelle autre que les « ont dits » peut on faire une telle affirmation ? Toutes les études (sérieuses) menées jusqu’à présent n’ont pas démontré cela. La dernière en date effectuée par un laboratoire de recherche de l’université de Toulouse sur les populations de carnassiers de la rivière Lot ne conclue pas à un quelconque déséquilibre du au silure glane.
      Au sujet des pêcheurs de sandre, l’exemple de Mequinenza est assez édifiant. Voilà un lac possédant une trés grosse population de silures et qui reste un trés bon spot à sandres qui attire les pêcheurs de l’Europe entière.
      Amicalement.

  7. pekeuxborduredu59860 dit :

    je post pour une personne qui dit que le silure n existais pas ya 100 ans si monsieur dans certain cour d eau du nord pris en 1670/1680 pris par deja des pecheurs et partager avec la seignerie de conde sur escaut et le peuple

  8. davidson dit :

    je pense que le silure est une pèche d avenir et sportive et si par bonheur ca pouvait amener du pécheur en plus tant mieux , ces ceux qui ses passer y a 30 ans avec le sandre
    mon avis perso je pense que nous avons des fleuves asser conséquent pour que tout le monde cohabite et comme dit narnard 07 des étude sérieuse ont été faite et il y en a toujours donc je pense que si il y aurai un problème majeur je pense qu il mettrai pas longtemps a prévenir les autorité ou les personne concerner
    bonne saison 2012

  9. epv dit :

    bonjour.
    ne rentrons pas dans le débat stérile du bien ou mal de la présence du silure en france.
    il est là, il faut faire avec. que le silure n’ai pas sa place en plan d’eau, je suis partagé. là ou je serais peut etre d’accord, ce n’est pas tant que le silure pourrait tout manger, car, entre nous, je ne connais aucun plan d’eau ou ce serait arrivé, mais plutot parce que le silure y sera trés certainement stressé par le manque d’espace, ce qui favorisera sont instinct agressif, et donc, les « on dit »… nous avons la chance, et je dis bien la chance d’avoir le silure a pecher dans nos eaux, contrairement a ce que certans pêcheurs disent….et qui souhaitent le classer nuisible, ce qui ne changera absolument rien (exemple du poisson chat, perche soleil CQFD). albert drachcovitch tirait déjà la sonnette d’alarme sur la chute vertigineuse des populations de brohet avant les années 80. et pourtant, on ne parlait pas du silure a ce moment là. le probleme est ailleurs. et pourtant, depuis 30 ans, on a rien fait pour la protection des carnassiers, a part autoriser les prélèvements a outrances…. le ravages, voir assechement des zones humides etc… le PCB a obligé les prefets a interdire le prelevement des carnassiers il y a qq années, vous le savez tous. pas plus de 3 après cette interdiction, sur le grand large de LYON, sur un open afcpl, une enorme quantité de broc a été peché. sur le RHONE, 3 brochets de plus d’un mêtre de prient et je ne sais combien d’autre plus modeste. les pecheurs pro ont eu ensuite le droit de reposer les filets…. cette année, sur le grand large, 50% des équipes capots… c’est enorme !!!
    et honnetement, croyez vous que le silure selectionne sa nourriture ?
    qu’il se dit « tient, aujourd’hui je vais me taper un brochet ou deux  » ?

    mais revenons au sujet de base plutot, la vidéo…
    qui image parfaitement ce que l’homme est capable de faire… plus de mal que de bien.
    j’ai 3 enfants, tout les trois pecheur evidement, et ils ont exactement cette réaction lorsqu’ils voient un poisson mort sur la berge. c’est plutot ça qu’il faudrait retenir.
    et je mets au défi quiquonque de me trouver un plan d’eau, ou les silures auraient manger toutes les autres populations de poisson présentent. et ou il n’y resterait QUE des silures…. tout le monde le dit, mais personne ne l’a jamais vu !!!
    donc, messieurs, un peu de modération et de compréhension serait pas mal.
    merci.

  10. Cacouettecarpiste dit :

    Kikou

    Je suis débutante en la matière de la pêche au silure
    Comme me disait un ailleules apprend a connaitre ton poisson poire le pêcher
    Je suis venue sur sga poire apprendre le silure
    Et j ai été bien surprise de voir que ce poisson a une très belle histoire a raconter au fil des âges , en passant par Monsieur bouffon , darwouine , line e et bien d’ autre encore
    Mais aussi a travers les âges dont la ancêtre de ce poisson était plurisilurus
    Ce poisson est facinant , de nature curieuse , et doux
    J ai eu le bonheur lors de ma première pêche en flot tube de m en apercevoir

    Ce poisson est respectable comme tout autre poisson , et le message du film est un message au grand cœur , et malheureusement au combien vrai

    Je suis surprise a notre époque de voir autant de barbarie a l encontre de ce poisson.

    C est un poisson riche sn savoir et connaissance et aussi très agréable a pêcher

    Un poisson haut en couleur , et grand comme tout ppoisson de nos eaux

    Nous avons tous nos disciplines et nos poissons adores , j ai aujourd’hui choisi celle du silure comme la carpe et la tanche

    Apprenez a le connaitre a l apprécier et vous verrez que c est un poisson tout comme les autre et qui vous surprendra

    La loir e que je pêche depuis plus de quinze , j ai eu le plaisir de prendre cendrillon , brème carassin et bien d autre poisson encore

    Les eaux française on encore de beau jour devant eux , comme tous les poissons ainsi que le silure
    Halieutiquement cacouette

  11. Danfish dit :

    Merci à Marc et à E-One Productions pour ce message vidéo, ça nous rappelle bien que ce l’on doit défendre en premier c’est la vie  » inutile  » du silure mais en réfléchissant bien il y a beaucoup plus que ça, détruire impunément tel ou tel espèce parce que on croit que !!! l’être humain a un cerveau doté d’intelligence (plus ou moins) montrons que l’on sait s’en servir intelligemment.
    L’animal tue pour se nourrir et l’homme je me demande si c’est pas pour se pourrir la vie

    à bientôt au bord de l’eau

  12. sandrebou dit :

    Ici nous n’avons pas de perche soleil ni de poisson chat et hormi cette année ou les silures avaient le ventre vide , les autres années nous avons trouvé dans les estomacs de ces messieurs des frayères de sandre ,des cannetons, des jeunes sternes, des ragondins etc……..L’année dernière un silure de 1,97 avait dans le ventre 3 becs de 40 à 45 cm et un sandre de 3 kg .Nous avons détruis 137 silures il y a 3 ans sur ce secteur de loire de 1 km et demi le plus petit 1,60m jusqu’à 2,20m l’équilibre est enfin revenu .Les sandres sont de retour et les brochets aussi et les colverts .Reste le problème des sternes sur le site protégé d’une ile de loire les gros silures tourne autour de l’ile et gobe tous les jeunes qui se pose sur l’eau ; Pour nous ici le silure est un fléau . Salut !

    • gilles03 dit :

      Et ben depuis 1990 que le silure est présent chez moi en loire,il sont pas fufute ils ont pas encore trouver les sternes et les oedicnèmes!Ils sont vraiment pas malin en auvergne!
      Ce sont des discours comme celui là qui nous discrédite auprés des autorités ,dommage pour notre loisir!

    • rapide14 dit :

      bravos

      il y a40 ans aucun silure n’était présent dans la Dordogne (gironde)

      maintenant il est là quand je prend un silure je le sacrifie car sa place n’est pas dans cette rivière j’ai ouvert des silures quel surprise des aloses d’un poids respectable des brochets et un poissons que l’ appel le cornichons alors qui dit qu’il n’est pas nuisible
      a plus

    • Lescaut dit :

      J ai fait le même constat.j ai aussi decouvert des carpes dans leurs estomacs. Sur le haut rhone nous n avons plus d anguilles.

    • doudou dit :

      vive les cons

  13. JP17 dit :

    Un film, même trés bon ne reste qu’un film. Demain, n’importe quel réalisateur peut nous tourner un documentaire démontrant la nocivité du silure, et la pousser à outrance. Alors laissons de côté l’angélisme naïf, et examinons froidement et scientifiquement le problème, car, n’en déplaise aux amateurs de gros silures, qui se sont généralement passionnés pour ce poisson par faute d’avoir les moyens de s’offrir un voyage de pêche aux véritables « gros » dans des contrées lointaines, c’est un PREDATEUR nul ne peut le nier. Et à ce titre, ajouté dans un milieu où il était étranger, il ne peut que désiquilibrer ce milieu. N’importe quel imbécile le comprendra. Et maintenant avec un peu de recul, d’aprés les premières constatations, études de la nourriture de ce poisson, et de son impact sur la faune aquatique, il s’avère que sa présence est nuisible et préjudiciable aux autres espèces. Un simple quidam comprendra que vu sa taille, à moins de se nourrir à la poissonnerie du supermarché d’à côté, il faut bien qu’il trouve sa pitance. Le reste n’est qu’excuses pour ses fans, ou sensiblerie de comptoir. Aucun état d’âme à avoir avec un destructeur. Et pour ceux qui l’adore, vous irez le pêcher… ailleurs, où l’herbe est plus verte. CQFD

    • oro dit :

      qui es tu pour decider de qui doit vivre ou mourrir???? n est ce pas toi le destructeur? aucun respect pour les gens comme toi!!! tu me fais penser au viandards de responsables de ma fede!! une honte que des discours comme le tien aient encore une place dans le debat! heureusement que des lois protengent les animaux et les hommes car si il n y enn avait pas, vu que des gens comme toi me derangent je militerais peut etre pour leur destruction!! est ce vraiment la solution que de detruire tout ce qui nous derange??? VIVE LE SILURE!! et en tant que pecheur quotidien (j ai une chance enorme que mon travail me le permette!!!) je n ai pas remarque la diminution des populations de carnassiers due au silure et peut etre meme le contraire!

  14. Cartounet dit :

    Totalement d’ accord avec JP17. Je pense militer pour le passage du silure en
    classe nuisible. Ceux qui les transportent et les introduisent dans les
    canaux ou etangs sont totalement irresponsables ……
    Deja qu’ ils commencent à coloniser les rivieres de 1ere categorie de plaine
    c en est desolant …
    et pour l excuse il etait deja la avant
    heu j ai 50 ans de peche derriere moi et ca me fait doucement rig… heu pleurer plutot
    apres il faut faire avec :/
    et pour l instant je respecte la loi, j en prends un je le remets à l’eau
    mais vivement que la loi change…

  15. daniel louis dit :

    Bonjour à vous tous amis pêcheurs
    J’ai 67 ans , j’ai pris mon premier silure à l’âge de 12 ans, c’était dans l’est de la France pour être plus précis du côté de Rosières aux Salines la rivière s’appelle la Meurthe, pour mieux situer l’endroit c’est à une 15 de km de Nancy.
    Aujourd’hui j’ai changé de région j’habite le Maine et Loire (Cholet ) et je pêche dans une rivière moyenne, le silure y est présent depuis une 15 d’années certainement introduit par l’homme.
    Je ne pratique que la pêche aux leurres essentiellement la cuiller, il m’arrive de prendre des silures pas des gros , je pratique le no kill donc je remets à l’eau tout ce que je prends, de temps en temps je tombe sur un plus gros qui ne met pas longtemps a casser mon nylon.
    Je dois dire que pour le coup de ligne le silure donne de belles sensations comme mon matériel n’est pas adapté aux silures le combat ne dure pas longtemps si je tombe sur un pépère, je pêche au lancer léger.
    Ce que j’ai pu remarquer c’est que la population de sandres a beaucoup diminué, je n’irai pas jusqu’à accuser le silure , les sandres ne doivent pas trop trainer lorsqu’un pépère se pointe.
    Pour la raréfaction du sandre qui faut-il accuser les pêcheurs ou le silure, cette année à l’ouverture avec le printemps pourri que l’on a eu j’ai vu des femelles sandres se faire prendre avec le ventre plein d’œufs, elles n’avaient pas encore frayé, ce qui n’a pas empêché la bande de pêcheurs de les prélever  » tuer toutes les vaches et vous plus de veaux « .
    Et après ces mêmes iront se plaindre et accuser le silure alors que quelque part ils eux aussi sont coupables.

  16. gavroy dit :

    chers amis pêcheurs et non pêcheurs, je vois avec désaroi que l’éternelle question du silure nuisible ou pas trotte toujours sur notre territoire. Pour rassurer les pêcheurs au sandre dans un premier temps, le silure et le sandre sont sur les même territoires de chasse, ainsi le fait de changer de spot permet de prendre en quantité des sandres de TOUTES TAILLES . Le sandre était pourchassé il y a quelques années pour ses ravages sur la population de poissons blancs, qu’en est il ? un poisson roi.
    Ensuite pour info les poissons nuisibles et invasifs sont souvent différents, pourtant les uns sont à banir et les autres souvent adulés , c’est le cas du sandre justement, de la carpe, de la perche et pour l’instant que dans certaines régions européennes le silure.
    Il s’agit ni plus ni moins d’un délit de sale gueule, un poisson de cette taille ne doit pas avoir de prédateur et doit certainement manger tout c qui traine dans nos rivières et fleuves, c’est pour cela qu’une recrudescence d’une autre espèce invasive et proie priviligiée du silure ( la brême) apparaît depuis une dizaine d’années dans des proportions impréssionnantes .Maintenant que le silure soit régulé dans certaines rivières pourquoi pas, dès l’instant qu’on nous apporte la preuve scientifique qu’il existe une surpopulation ou un déséquilibre, et ce sur plusieurs années . Je ne connais qu’une seule personne capable à ce jour de nous donner quelques réponses ( je dis bien quelques réponses) à ce sujet, pour avoir mener des études approfondies avec l’aide du cnrs et autres laboratoires . Mr Tanzilli a souvent été critiqué mais c’est normal car quand aime pas son chien on dit qu’il a la rage. C’est néanmoins le seul homme (en france ) a avoir défendu ce poisson avec des preuves que celui ci ne gène en rien dans notre échosystème. Maintenant refaisons des études sur quelques années et prenons les bonnes décisions, mais pas attivement et sans en connaitre les tenants et les aboutissants.

  17. [email protected] dit :

    Alors pourquoi ne pas plutôt les manger que de les laisser crever éventrés ou cloués à la berge comme j’ai déjà vu… Certes je ne suis pas pour car je pêche en no-kill. Mais par pitié pensez à la souffrance de ces bêtes car nuisible ou pas le silure n’y est pour rien! Et quel spectacle pour les enfants ou les passants…

  18. broc dit :

    tout a fait d accord avec jp 17 !! heureusement que le requin est un poisson de mer !! ils auraient réussi a nous prouver subil pourrait être bon pour l équilibre de nos rivière ! du moment que c est un poisson qui donne du plaisir de pêche et qu on l aime on est prêt a ce persuadé de tout et n importe quoi ‘n quel monde d égoïste !!!

  19. doudou dit :

    si on faisait pareil traitement aux cons on serait tranquille a la peche ;vive le silure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>