Ça mord ?

touriste et pecheurTu connais ça toi aussi, ami pêcheur : tu es peinard, ta canne à la main, et arrive un touriste qui ne peut s’empêcher de te demander « alors, ça mord » ou bien « vous pêchez quoi par ici ? »
On a tous affaire à cette plaie, peut-être plus particulièrement moi qui pêche sur la Côte d’Azur.  L’hiver ça va encore, mais dès que les beaux jours arrivent, des hordes de casse-couilles envahissent nos belles plages, l’air con avec leurs tongs sur les galets. Et toujours les mêmes questions, merde si je vais à la pêche c’est pour avoir la paix, Toto !

Bon, maintenant, il faut reconnaitre qu’ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier. Il y en a quand même certains qui sont eux-mêmes pêcheurs. En vacances, ils se renseignent sur nos techniques, nos poissons, et c’est tout naturel. Avec eux,  pas de problèmes, c’est toujours un plaisir de causer avec quelqu’un qui partage la même passion. Surtout qu’ici on a des touristes qui viennent du monde entier, et on apprend des choses passionnantes avec des pêcheurs d’autres régions, et aussi des Américains, des Japonais, des Anglais, des Russes. C’est des « collègues » et comme disait Karl « Pêcheurs de tous les pays, unissez-vous ».

Mais les autres ! Les gros touristes adipeux et bedonnants qui viennent gâcher ta tranquillité avec leurs « ça mord ? », leurs regards bovins et leurs coups de soleil. En fait, ils disent ça machinalement : ils voient un pêcheur, il faut qu’ils demandent si ça mord, comme ils disent « ça repousse pas » quand une pièce de monnaie tombe par terre. Et ils se foutent complètement de ta réponse !

emmerdeur à la pêche

Vis à vis de ces emmerdeurs, j’ai développé un certain nombre de tactiques qui permettent de m’en débarrasser :

Les noms scientifiques en latin : « oui, en pêchant à l’Arenicola Marina  j’ai pris un Dicentrarchus Labrax, mais vous allez rire : il ressemblait plutôt à un Pongo Pygmaeus ! »
(le fait que ce dernier nom latin désigne l’orang-outan échappe généralement au touriste lambda).

Le n’importe quoi qui coupe court à toute conversation : « non j’essaye juste de rattraper ma femme qui s’est noyée ». On encore « Vous voyez bien que je ne pêche pas : je m’entraine pour mon cours d’aqua-poney ». Pour paraphraser Jean-Marie Bigard, on peut rajouter « connard » à la fin de la phrase, ça a toujours son petit effet.

La réponse à sa question par une autre question : « Ah j’hésite entre un Tide Minnow 175 mm et un montage bombette-Raglou. Vous feriez-quoi à ma place ? »

Le truc flippant : « Il n’y a plus de poissons depuis l’arrivée des requins. D’ailleurs je vous déconseille fortement de vous baigner ».

La langue inconnue sur Terre : « Hab SoSlI’ Quch! bIjatlh ‘e’ yImev ! tlhIngan maH! » C’est du Klingon, et en gros ça veut dire que sa mère a le front lisse, une insulte gravissime chez les Klingons, qui ne sont pas des rigolos comme chacun sait !

Si vous avez d’autre astuces pour se débarrasser des importuns qui vous gâchent une partie de pêche, je suis preneur : laissez un petit commentaire.

John Wayne jette à l'eau petit garçon pecheur

Ce contenu a été publié dans Coup de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

23 réponses à Ça mord ?

  1. alain dit :

    Bonne analyse et excellents conseils.
    Pour faire peur on peut aussi parler des étranges mutations que subissent les poissons du fait de la pollution radioactive. Preuve ce gobie de 8 kilo avec ses 4 tentacules.
    Succulent en papillote.

  2. Sylvie B dit :

    Quand je vois que sa vient plus faire du cruisage je répond : Oui je viens de te pogner et je vais te remettre a l`eau, promis.

  3. zulberti dit :

    MDR moi je leurs répond « non aucun danger c’est inoffensif  » sa marche plutot pas mal aussi

  4. ribaux dit :

    trop con le mec… si on demande si sa mord ,sait pour pas passer pour un con, la canne a la main si on devait pêcher rien rigolo

  5. rettgd dit :

    Lorsque que l’on me demande « ca mord ? » je répond « non ca suce ! » il se tait et part de suite !

  6. Romeo dit :

    « Vous pêchez ? ça mords ?  »  » non non, j’apprend à mon asticot à nager  » mdrr c’est ma préférée celle la :p

  7. grassouille dit :

    mdr moi je leurs repond « non sa suce »

  8. bs dit :

    non, non vous inquiétez pas j’ai l’équipement pour m’occuper de leurs dentition, d’ailleurs pensez à prendre rdv, je suis moins chère que le dentiste !

  9. marco15 dit :

    certains font les cakes sur leur territoire,venez chez moi je vous repondrai la meme chose,on verra bien votre tronche pour moi la peche c’est un moment de convivialite et de partage,et non pour envoyer bouler tout le monde à bon entendeur!!!!!! svp un peu de gentillesse dans ce monde de brutes!!!!!

    • zulberti dit :

      je suis ok avec toi mais quand je peche sur la jeté en normandie et que tu as 90 personnes sur cents qui te pose cette question, on verra si tu leurs répondra la meme chose au bout du 20 eme

  10. jako07 dit :

    Moi perso je leur répoud  » bin , y’a des dents; alors !!!…… » ou  » ché pas, met z’y ton doigt et tu saura… »

  11. Et bien, moi je prends le temps d’expliquer la technique, un peu d’icthiologie, quelques platitudes sur la météo, la politique et les témoins de jéhova qui veulent interdire la pêche……Nan je déconne….
    où alors il suffit de mettre quelques canettes vide à coté de soi et là plus personne ne vous adresse la parole.

  12. peucheu du 53 dit :

    moi je leur dit peu etre vnien dariver alors que sa fais troi heure que je sui o bord de l eau et squi et bien casse couille aussie c ceus qui texplique or moi quand jetai gamin je vnai la tatati tatata moi jer envie dleur dire mais ta geule

  13. Laurent dit :

    Avec des amis du club, nous prenions des relevés de températures du Gardon d’Anduze, un orage ayant éclaté en Cévennes.
    Nous étions distants d’un kilomètre et relevions la température de l’eau toutes les 10 minuts. Un tourisme Belge m’accoste, me demande si ça mord et à quoi je pêche.
    Soulevant la canne, je lui répondis « pas fort en moment pourtant je pêche au thermomètre » !
    Il est parti très rapidement me prenant pour un fou…

  14. ange dit :

    nous du coté de martigue et de fos on peche toute l’année et le seul moyen d’eviter ce genre de reflexion c’est tout simplement de pecher dans des endroits ou ils ne peuvent pas venir et quand ils viennent quand meme hé bé on fait un truc tout simple ,on ne repond pas et le touriste se sent seul, mais seul ,et il s’en va .

  15. le valentinois dit :

    et ben moi jsuis un pêcheur dit « touriste » car g pas la chance d’avoir la mer a coté (max 15 sorties par ans !) ce que je constate c que la quantité de déchets laissé sur le bord de plage ou digue et équivalente a sa fréquentation !!! je pêche depuis + de 10 ans et les « locaux » sont autant crades que les touristes il en et de même qd au respect de la maille !!! la différence réside plus entre vrai pêcheur et gros lourd qui pense plus a remplir sont congélateur que prendre plaisir a être o bord de l’eau …

  16. Camus robert dit :

    moi je leur !!!
    non je ne pèche que des moto de la guerre 14/18 avec le phare allumer!!!!

    ou alors non je ne pèche pas je trempe simplement mon fils!!!!!

  17. Gallou dit :

    La répartie que j’utilise, dans le cas où il n’y a pas d’enfants trop jeunes, est ‘avec la guaule que j’ai montée, c’est effectivement l’orgie’, ou alors ‘oui oui, c’est facile, ma guaule est bien montée’.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *