12 raisons de ne pas venir sur la Côte d’Azur

C’est l’été, et vous allez bientôt partir pour des vacances bien méritées, heureux veinards que vous êtes 🙂
Tout naturellement, vous pensez venir passer vos congés sur la Côte d’Azur : Ne faites pas ça, malheureux ! C’est le pire endroit où aller en été !

Voici les principales raisons d’éviter la Côte d’Azur :

Le climat
cote d azur temps pourriSoleil, mer bleue, palmiers, chaleur :  la Côte d’Azur a cette réputation d’un climat agréable, et dans l’imaginaire collectif c’est un petit paradis de douceur de vivre. Ça c’était avant. Avant le changement climatique.
Depuis le climat azuréen est pourri, il pleut tout le temps, il fait froid. Il n’est pas rare de croiser des pingouins sur les plages, et si vous venez quand même, prévoyez anorak et après-skis.

L’accueil
Si le Français a la réputation d’être mal-aimable avec les touristes, c’est 100 fois pire sur la Côte d’Azur. Disons le franchement : vous serez reçus comme des merdes. Ne comptez pas sur un local pour vous indiquer le chemin de la plage ou de la poste : nous faisons entre nous des concours à qui égarera le plus de touristes. Nous entrainons nos chiens à les mordre, et nos enfants à leur jeter des pierres. On est carrément pas sympas, vous verrez si vous osez venir.

La cuisine
Petits farcis, socca, beignets de fleurs de courgette : parfumée à l’ail et à l’huile d’olive, la cuisine niçoise est excellente… mais seulement pour les niçois. Ce que l’on sert aux touristes est absolument immonde. Saviez-vous que le lycée hôtelier de Nice dispense un cours spécial de crachats dans les plats de touristes ?
Et je vous conseille d’éviter la mousse au chocolat du patron :

L’arnaque
aranque sur la cote d'AzurPartout où vous irez sur la Riviera, vous vous ferez arnaquer. Il faut dire que nous sommes champions toutes catégories dans le subtil art de la fausse facture, alors vous pensez qu’on ne va pas se gêner pour vous faire payer un max vos vacances. Le doigt sur la balance pour alourdir vos fruits et légumes, la bière que vous payez trois fois plus cher que l’autochtone juste à côté de vous, les divers suppléments fantaisistes scandaleusement ajoutés sur une facture, on sait faire. Vous êtes là pour payer, vous paierez.
Et comme on dit chez nous « m’en bati, sieu nissart« .

greve eboueurs cote d'azurLa saleté
Soyons honnêtes : la Côte d’Azur niveau propreté, c’est le Tiers Monde.
Déjà, en été, nous faisons caca dans la mer, tôt le matin, avant l’arrivée des touristes.
Les égouts débordent régulièrement, répandant une odeur pestilentielle, et déversant dans les rues un liquide poisseux dans lequel nagent d’énormes rats. Nous jetons tout nos détritus par terre, et comme les éboueurs sont en grève depuis 1932, il vous faudra escalader des montagnes de déchets pour arriver à votre hôtel. Hôtel en ruine, comme il se doit, où pendant que vous tenterez de dormir dans des draps souillés de tâches ignominieuses, de monstrueux cafards s’introduiront dans tous vos orifices.

Le bruit
En vacances, vous êtes censés vous reposer et profiter pleinement de vos nuits. Pas ici !
Un arrêté municipal nous oblige à enlever le pot d’échappement sur scooters et mobylettes.
Toutes les nuits nous viendrons sous vos fenêtres jouer du fifre et du tambourin et exécuter les danses folkloriques les plus casse-burnes.
Quant à la transhumance des moutons, ça fait longtemps qu’elle n’existe plus : nous laissons camper nos milliers de bêtes pouilleuses devant les hôtels et les campings.

Les moustiques
Toutes les nuits, ils vous empêcheront de dormir. Enfin, je parle là des plus gentils des moustiques. Car il y en a un qui est carrément monstrueux : le moustique-tigre à dents de sabre. Véritable tueur de touriste, la moindre de ses piqures provoque une terrible maladie : le Chikungunya. Pour faire simple, après piqûre, on ressent une violente fièvre, on se met à baver, on perd ses cheveux et toutes ses dents, et on meurt dans d’atroces souffrances.
On ne vous enterrera pas, les pompes funèbres étant aussi en grève, on laissera votre corps sur la plage se faire dévorer par les goélands.

Les méduses
Il y a plein de sortes de méduses en Méditerranée, toutes plus urticantes les unes que les autres et qui ont toutes un point commun : elle n’attaquent que les peaux blanches des nordistes. Une piqure de méduse est très douloureuse, on doit généralement amputer le membre atteint, sans anesthésie, bien évidemment : vous êtes des touristes.

requin attaque cote d'azur

Les requins
Se baigner en Méditerranée, y en a qui ont essayé. ils ont eu des problèmes.
Les requins sont partout, encore un effet du réchauffement climatique. Assoiffés de sang, ils rodent le long des plages, le grand requin blanc avalant d’une bouchée le gros touriste allemand ou américain, le requin bouledogue, plus délicat, se délectant de la chair délicate des petits enfants, surtout les roux.

Les zombies
zombie niçoisLa presse n’en parle guère, cela donnerait une mauvaise image de la Provence. S’ils se tiennent peinards le reste de l’année, juillet et aout sont les mois où les morts sortent de leur tombe pour dévorer tout ce qui bouge. Déjà qu’un zombie normal c’est pas cool, alors un zombie du Sud qui pue l’aïoli  c’est carrément effrayant.
Et essayez donc d’échapper aux zombies dans des rues encombrées de tonnes de détritus !

La circulation
Tu vois la place de l’Étoile un vendredi soir ? C’est un paradis de courtoisie et de savoir-vivre à côté de la circulation dans le Sud. Nous ne conduisons que des voitures volées, sans assurance, à fond la caisse, et avec 3 grammes d’alcool dans le sang.
Si vous faites quand même la folie de venir en voiture, sachez que d’étranges petits hommes vêtus de bleu (la rumeur prétend qu’ils viennent d’une autre planète) vous feront payer tous les 100 mètres une sorte de taxe qu’il appellent « amende ». Bien entendu, les autochtones en sont exemptés.

Les catastrophes naturelles
Savez-vous que la Côte d’Azur se trouve sur une zone de faille et que la Terre y tremble pratiquement tous les jours ? La plupart des bâtiments sont en très mauvais état, et il est fréquent que l’un d’eux s’écroule, généralement sur des estrangers.
L’instabilité sismique de la région est également capable de produire des tsunamis, les experts ont d’ailleurs annoncé que cet été on devait s’attendre sur la Côte au pire tsunami que le monde ait connu.

misère sur la cote d'azur

 

Vous l’avez compris, sur la Côte d’Azur, on n’aime pas les touristes. Par contre, notre économie est en partie basée sur le tourisme. Pour résoudre ce dilemme, je propose une solution élégante : vous nous envoyez des sous, plein de sous, et vous restez chez vous.

Ce contenu a été publié dans Coup de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

47 réponses à 12 raisons de ne pas venir sur la Côte d’Azur