Préparer son voyage de pêche

C’est les vacances, youpi, et vous partez faire voyage de pêche de vos rêves. Vous allez pêcher le saumon ou le brochet en Irlande, le black-bass au Maroc, ou plus exotique, le tarpon aux Bijagos, la coryphène aux Antilles, le bonefish à Cuba. Cool, vous nous enverrez des photos 🙂

pêche du taimen en Mongolie

Crédit photo : Ken Tsurusaki. Source : fishmongolia.com

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il faut vous préparer et emporter le bon matériel.

Se préparer grâce à Internet

Déjà, vous avez dû avoir un topo de la part de l’agence auprès de laquelle vous avez réservé votre séjour de pêche. Si vous avez besoin de précisons supplémentaires, n’hésitez pas à les recontacter.
Autrement, c’est sur Internet que vous trouvez le maximum d’infos : en tapant sur Google « pêche à….. » ou en posant la question sur les forums pêche « Qui a déjà pêche à …? Vous pouvez me donner des tuyaux ? ».

Que prendre dans l’avion ?
Le nombre de bagages est limité dans l’avion, et il convient de ne pas embarquer de choses inutiles et de ne pas en oublier d’indispensables.

La canne à pêche

Choisissez avec soin la canne (ou les cannes) dont vous aurez besoin : l’idéal est une solide canne multifonction, pas trop spécialisée, pouvant s’adapter à plusieurs techniques de pêche. Comparer les prix des cannes pour pêche exotique
Il faut savoir que les bagages sont malmenés dans la soute, et qu’il vous faudra acheter un fourreau très rigide pour votre canne. On en trouve dans le commerce, télescopiques, pour un prix de 70 à 150 euros. Cela ressemble à un tube lance-roquette et il est amusant de constater quelques regards suspicieux à l’aéroport.
Voir les fourreaux pour cannes à pêche
Calculez bien votre coup : il est parfois plus économique et moins galère d’acheter sur place une canne que l’on abandonnera au retour.

Le moulinet

Il serait tentant de le garder avec soi, dans son bagage de cabine. Certaines compagnies l’interdisent, ou l’autorisent s’il est dégarni de fil. Le mieux est de faire voyager le moulinet en soute : manivelle et arceau de pick-up démontés, chaque partie bien enveloppée dans un linge ou une serviette.

pêche du tarpon

Pêche du tarpon en Floride. Source : awolfishingguide.com

Les leurres

Les leurres doivent toujours être dans votre valise, jamais en cabine : vous ne passeriez pas le contrôle avec.
Quels leurres, poissons nageurs, LS, jigs ou mouches emporter ?
D’une part, prenez du « classique », du matériel éprouvé. Et solide : les poissons exotiques, c’est pas des tendres. Pensez aussi à changer l’armement de vos leurres : des hameçons de type Owner ne sont pas du luxe.

D’autre part, des leurres adaptés aux poissons locaux : on pêche pas le taimen en Mongolie avec les mêmes mouches que la truite en Auvergne. C’est là que les renseignements glanés sur les forums vous seront bien utiles.
Enfin, à moins de vous retrouver dans la pampa la plus austère, vous trouverez certainement des magasins locaux, pas toujours très fournis, mais c’est mieux que rien.

matériel de pêche

Commandez votre matériel de pêche

Matériel supplémentaire

Ne pas oublier (tout ceci en soute) nylon, tresse, soie, bas de ligne et queues de rat….
Une bobine de moulinet de rechange. Un arceau de pick-up aussi, c’est une pièce fragile qui peut casser.
Couteau, ciseaux, pinces. Petits accessoires, tels qu’émerillons, agrafes, et autres.
La crème solaire, le chapeau, les lunettes polarisantes, le produit contre les moustiques (pas la peine en Irlande).

pêche dorado Argentine

Pêche du dorado en Argentine. Source : adventurix.com

On rencontre toujours des gens passionnés en voyage de pêche, à commencer par le guide de pêche. On sympathise aussi avec des locaux, et parfois le niveau de vie de leur pays est très bas.
Laisser en partant un peu de son matériel, en remerciement des bons moments passés ensemble, n’est qu’un petit geste, mais qui fait toujours plaisir et laissera un peu de vous sur place.

Ce contenu a été publié dans Matériel de pêche, Pêche pratique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Préparer son voyage de pêche

  1. Merci beaucoup pour cet article. Au moins là, on a quasi la check list complète avant de partir pour un bon voyage de pêche. Très pratique 🙂