Pêche à la pelote

La pêche à la pelote, originaire d’Afrique du Nord, s’est largement répandue dans le midi et sur la côte basque, notamment sur les côtes rocheuses. C’est une pêche qui se pratique à en amorçant l’aide de broumé et en guise d’appât une pelote : mélange de sable, de sardines broyées et de farine.

Une vidéo très bien faite pour expliquer comment préparer sa pelote :

Cette pêche se pratique du bord, et est très efficace pour prendre sars, dorades, oblades, parfois on peut prendre un loup avec un peu de chance.

Le matériel :
La canne est assez longue, au moins 5 mètres, à action de pointe, l’idéal étant une canne bolognaise. Le moulinet est léger, rempli de nylon d’environ 24/100.
Le bas de ligne est en flourocarbone, pour la discrétion. Pas de plomb, le poids du sable contenu dans la pelote est suffisant. Un trident 4 ou 6, et le tour est joué.
achat matériel pêche mer

Amorçage au broumé :
On commence par bouméger, c’est à dire amorcer largement sur son poste de pêche, pendant au moins une vingtaine de minutes, le temps que le poisson arrive. Pour ce faire, on lance dans l’eau de petites boules de broumé compactes. En fait, il s’agit d’amorcer comme on le fait en rivière (à la différence que le broumé sent très très mauvais).
Et on continuera pendant toute la partie de pêche à amorcer régulièrement, sans gaver les poissons, il s’agit juste de les attirer.

Pêche à la pelote :
Les conditions idéales sont : un endroit bien rocheux, plein d’anfractuosités et de reliefs sous marins, pas très profond, et une mer agitée, houleuse.


Lorsqu’on a bien broumégé, on peut lancer sa ligne, munie de sa pelote. La pelote est tout simplement une bille de broumé, très compact, auquel on aura rajouté de la farine pour lier la mixture.  La pelote est accrochée au triple, et doit le cacher entièrement.
Il ne s’agit pas de lancer loin, la pelote étant fragile, mais de pêcher presque à ses pieds. On doit donc être très discret dans cette pêche.
C’est une pêche qui demande une grande concentration, le poisson pouvant mordre à n’importe quel moment. Les touches sont très différentes selon les poissons, parfois violentes, parfois très discrètes, aussi il ne faut pas hésiter à ferrer au moindre doute, quitte à perdre sa pelote et à devoir en remettre une autre. Mais de belles bourriches sont assurées.

pêche du sar à la pelote

Une belle pêche de sars au Maroc. Photo http://albahria.travelblog.be

En fin de pêche, l’idéal est de prendre un bon bain de mer, afin d’éviter de trainer derrière vous une odeur de sardines qui pourrait fort ne pas plaire à votre compagne 🙂

Ce contenu a été publié dans Pêche en mer, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Pêche à la pelote

  1. Miloud Jabhaoui dit :

    La pêche à la pelote est originaire de l’Espagne et non de l’Afrique du nord

  2. BAZIL dit :

    Je pêche à la pelote depuis plusieurs années au Maroc,sur la côte Basque,dans le Var également ,cette pêche demande énormément de volonté et de patience car le poisson devient de plus en plus méfiant ,il n’ai pas rare de voir des pêcheurs qui débutent et arrête cette pêche trés vite (odeur,prendre de temps en temps des embruns etc etc.
    Cette pêche est trés agréable surtout quand le poisson veut bien manger.

    • hbilou abdelkhalek dit :

      Je la trouve parmi les meilleures techniques de pêche. C’est vrai, elle nécessite beaucoup de patience, notamment lorsque le poisson ne mord pas (les raisons sont multiples). Mais lorsque le poisson a l’appétit, elle devient attrayante.

  3. hbilou abdelkhalek dit :

    Je pense pour ce qui est origine de la technique, c’est bien sur l’Espagne. en se référant tout simplement à son appellation Pelote. Même dans le langage courant chez les Marocains, on dit pelota qui veut dire balle en espagnole, ressemblant à la boule qu’on utilise comme appât. Aussi, les Marocains et les espagnols vivaient ensemble depuis des siècles. Toute technique conçue par l’un est vite acquise par l’autre.

  4. mohamed dit :

    Salut a tous j’aimerais savoir si quelqu’un veux venir pecher avec moi en avril au Maroc dans le nord en Méditerranée je suis originaire de la bas et peche depuis 2 ans je m’y rend seul et voulais savoir si cela dit a quelqu’un bien j’ai une maison la bas