Nombre de Pêcheurs en France

des pecheurs en France sur une rivière et une femme qui bronzeUn communiqué officiel de la Fédération Nationale de Pêche en France, que je vous livre tel quel :

Le résultat national des effectifs des 3 800 associations agréées de la Pêche de Loisir en eau douce et sa répartition par catégorie a fait l’objet d’une présentation le mercredi 5 février aux membres du Conseil d’Administration de la Fédération Nationale de la Pêche en France. Hors jeunes de – 12 ans, qui ne sont pas comptabilisés à ce jour, l’augmentation de 6% du nombre de cartes hebdomadaires et de 1% de celui des cartes journalières n’ont pas suffi à éviter une baisse globale de 3% des pêcheurs français, passant de 1 319 231 en 2012 à 1 278 837 en 2013.

Il est à noter une augmentation (+0,46%) de nombre de Cotisations Pêche Milieux Aquatiques « poissons migrateurs »1 en 2013. L’an passé, 4 560 pêcheurs avaient opté pour l’ajout de cette option sur leur carte de pêche contre 4 581 en 2012.

 Enfin, 400 825 cartes de pêche ont été distribuées via www.cartedepeche.fr, soit 30% des cartes de pêche en France. Depuis la saison de pêche 2012, date de la mise en place de l’outil cartedepeche.fr, le nombre de cartes délivrées par cet outil est en augmentation de près de 70%.

permis de pêche, indispensable pour pêcher en rivière

Baisse constante du nombre de pêcheurs en France

Il s’agit là des pêcheurs en eau douce, redevables de la carte de pêche. Ils sont passés de 2,26 millions en 1993 à 1,3 millions en 2013 : un million de pêcheurs en moins en 20 ans !

De multiples facteurs expliquent cette érosion :

  • le prix de la carte de pêche, dans les 80 €. Crise aidant, la tradition de prendre son permis de pêche à l’ouverture se perd. Si en plus c’est pour n’y aller qu’une ou deux fois dans la saison, plus d’un est découragé.
  • une société plus urbaine, moins rurale
  • une réglementation complexe, parfois incompréhensible
  • une gestion de type associatif, où chacun défend son pré carré et des AAPPMA qui se tirent la bourre
  • le rôle de l’État, qui multiplie les organismes et les commissions chargés de la gestion de l’eau et des ressources, créant un capharnaüm règlementaire à la française.

Bref, un beau bordel qui fait que de plus en nombreux sont les pêcheurs qui se tournent vers les parcours privés où ils peuvent s’adonner à leur passion toute l’année sans qu’on vienne leur briser les noix.

La pêche en mer s’en sort bien

Si la société est moins rurale, elle aussi plus littorale. Le nombre de pêcheurs en mer est estimé à 3 millions en France.
La mer étant en principe à tout le monde, pas de permis de pêche à payer (mais tu vas voir qu’un jour ou l’autre l’État rapace va nous tomber dessus). Aucune association pour gérer la chose, chacun est libre de pêcher où il veut, sauf quelques restrictions comme dans les ports. Pas de période de fermeture, la mer est ouverte 365 jours par an. Par contre, et c’est une bonne chose, des tailles légales depuis peu plus proches de la maille biologique.

Je ne sais pas trop quelles conclusions tirer de ces chiffres, je vous laisse faire les vôtres. Perso j’ai choisi : j’habite au bord de la mer.
une bande de filles qui pêchent en bord de plage

Cette entrée a été publiée dans Pêche pratique, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Nombre de Pêcheurs en France

  1. prudhomme dit :

    non je ne reprendrais pas mon permis cette anné : pour cause trés mauvaise getion des zone de pèche situer entre deux departement il me faudrais payer plus cher a cause d’une mauvaise entente entre les assiociation.. de plus mon departement est envahie d’anguille alors que l’on nous impose des periode s de pèche suplementaire ( fermeture) par contre la pèche des civelle dans les estuaire continue » encore une histoire de pognon » une reglementation national pourais peut etre aranger les choses

  2. p2l dit :

    intox car cela ne prends pas en compte les pêcheur ne prenant pas de carte pour privilégier le privée et communaux aussi bien pour la carpe le carnassier truite. Et de se coté la progression ne cesse d’augmenter.

  3. Flyfisherman dit :

    A 90 € le permis interdépartemental, je comprends qu’on en vende moins. Pour ma part je suis membre du bureau de l’association de mon village et je ne cesse de contrôler des pêcheurs sans carte.
    De plus les étangs privés sont en nette augmentation faisant beaucoup d’ombre au parcours publiques.

  4. Daniel ROCHEREAU dit :

    D’accord avec toi, je vote pour la pêche en mer

  5. C’est vrai que lorsqu’on a gouté la pêche en mer, celle en eau douce ….

  6. mic dit :

    Étant pêcheur et aimant discuter, beaucoup ne prennent plus de carte d’ailleurs qu’ont tils à craindre ? Rien, même les gardes me le dit. Sinon habitant aussi à cheval sur plusieurs départements (fleuve rhone) la gueguerre des fédérations, le braconnage, le manque de réserve,l’ouverture trop tôt, carnage pour le sandre…..

  7. mic dit :

    Étant pêcheur et aimant discuter, beaucoup ne prennent plus de carte d’ailleurs qu’ont tils à craindre ? Rien, même les gardes me le dit. Sinon habitant aussi à cheval sur plusieurs départements (fleuve rhone) la gueguerre des fédérations, le braconnage, le manque de réserve,l’ouverture trop tôt, carnage pour le sandre….. Ah et perso il devient dur de prendre certaines espèces !?!?!

  8. herail dit :

    D’années en années, je vois de moins en moins de pêcheurs au bord des rivières de 1° catégorie ; cette année pas vu l’ombre d’un.
    Je pêche exclusivement la truite sur plusieurs départements du sud et le constat est le même ; moins de poissons vus ou pris.
    Ce n’est pas faute de ne pas y aller 2x / semaine au min. Peut être y sont ils mais pour cela il faudrait le prouver par des pêches electriques mais j’ai l’impression que nos fédés ou aappma ne tiennent pas à donner les résultats : étrange non ?
    La gestion patrimoniale qui peut s’avérer bonne sur certaines rivières devient une catastrophe sur d’autres parcours ou si la main de l’homme ne vient pas en aide les poissons ne peuvent s’yn trouver.
    Je confirme dans 20 ans restera plus que carpes chevaines silures et ecrevisses américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>