De l’avantage du No-Kill

no kill pêche truiteUn des avantages du no-kill, c’est que le poisson relâché peut être pris par un autre pêcheur.

« Le poisson que vous remettez à l’eau est un cadeau que vous faites à un autre pêcheur, tout comme il s’agit peut-être d’un cadeau qu’un autre pêcheur vous a fait ». Une très jolie citation de je ne sais plus qui, et qui incite au partage.

Mais dans cette étonnante vidéo, c’est le même pêcheur qui prend la même truite à 3 années d’intervalle et au même endroit ! 2009, 2010, 2011 : c’est la même truite, on la reconnait bien.

truite catch and release

Les carpistes ont l’habitude, eux qui sont les premiers à pratiquer le no-kill : il leur arrive fréquemment de pêcher plusieurs fois la même carpe. Mais à la truite, 3 années de suite, c’est suffisamment rare pour être souligné. Et pour encourager le catch and release.
Félicitations à ce garçon qui se fait appeler HumbleFisherman, le Pêcheur Humble. Tout simplement.

Cette entrée a été publiée dans Ecologie, Vidéo pêche, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à De l’avantage du No-Kill

  1. Axel dit :

    ça m’est déjà arrivé , quand je relâche mes truites et que j’y retourne quelque temps après je les refaisais souvent ( mais bon quand tu as des viandars qui passe avant ou après tu es sûr qu’elle ne sera plus là la prochaine fois…)

  2. Beau poisson,
    dans un registre similaire voir aussi un pêcheur de hotus à la mouche en février:
    http://esoxiste.com/video-de-peche-du-hotu-a-la-nymphe/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>