Caresser la raie

poisson raie caresséeLes raies sont des poissons peu farouches et qui se laissent facilement caresser dans les aquariums. Mais ici ce sont des raies sauvages, vivant en pleine mer et filmées sur un embarcadère en Australie. Par contre elle doivent être habituées, la dame qui leur donne du poisson doit venir souvent, et le chien n’est même pas étonné de voir ces curieuses bestioles.

Éloignez les enfants, voici la vidéo d’une femme qui caresse une raie 🙂

Perso, je n’ai jamais caressé de raie. Si quelqu’un a déjà fait l’expérience, ce serait sympa de faire partager ses impressions.

une femme caressant un poisson raie

Ce contenu a été publié dans Poissons. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Caresser la raie

  1. faux_geek dit :

    J’en ai déjà caressé : c’est très doux et « gluant » mais sans l’aspect dégueulasse. Ce n’est pas comme des écailles où ça accroche quand on caresse un poisson. Le meilleur, c’est de les caresser sur le ventre (là c’est carrément doux). Et quand elle te monte dessus pour chercher à bouffer c’est encore plus drôle. On dirait des petits chiens qui viennent te réclamer à manger (bon quand elles sont une dizaine à venir sur toi, c’est un peu envahissant…)

  2. Polewska Thierry dit :

    J’ai déjà plongé, nourris et caressé les raies pastenague « sauvages » aux Bahamas.
    Contrairement aux autres poissons, elles aiment ça!
    La peau du dessous, blanche, est très douce et soyeuse, elles aiment venir vous frôler et se frotter avec cette face.
    Le dessus est un peu comme de la toile émeri, en caressant dans le sens avant-arrière c’est faisable, à rebrousse poil, ça accroche!
    C’est un animal absolument pas agressif, les reports d’incidents sont du à la maladresse ou de la mauvaise manipulation par un pêcheur…

  3. Jean-Claude Grauport dit :

    Ouais j’ai beaucoup d’expérience dans le domaine. Caresser les raies passantes a toujours été un de mes passe temps favoris. J’adore stimuler les raies que je rencontre, surtout celles bien luisantes, la sensation est super. Ma raie personelle demeure celle que je prefere caresser, car vous voyer, on s’y attache a sa raie, surout lorsqu’elle s’entretient bien et n’émet pas d’odeure désagréable.

    Heureux de partagé avec d’autre passionés de la raie.

    • Maxime LeBoeuf dit :

      Bonjour mon cher Jean-Claude Grauport,

      J’aime bien votre opinion et votre tactique envers les raies. Nous semblons avoir posté à quelques instants près nos deux posts et je me questionnais à savoir si vous aviez l’intention de me présenter votre raie un jour ou l’autre. La mienne est un peu timide par temps froid, mais je crois que je pourrais libérer mon horaire et voyager votre région si vous le désirez (mon travail me fait bcp voyager).

      Bref, si vous aimeriez avoir une rencontre future, vous pouvez bien entendu me contacter sur mon courriel:
      raiesauvage@amateurderaie.com

      cordialement,
      Votre amateur de raie sans contredit.

      • Jean-Claude Grauport dit :

        Monsieur Maxime LeBoeuf,

        Heureux d’apprendre que vous êtes excité tant qu’a l’opportunité de caresser ma raie. Cependant, vous devez savoir que ma raie est très sensisble et demande des soins particuliers. La caresser demande certainement une expérience dans le domaine impécable (dont je crois reconnaître dans votre post) et une attitude extrèmement détendu. Maint fois dû-je refuser les services de gens qui me semblait être passionnés mais qui était tout de même trop impulsifs pour caresser ma raie sans la faire se frétiller, chose que l’on veut éviter je vous garanti. Alors Mr LeBoeuf je vous ai laissé un message sur votre adresse, et je me suis même abonné a votre forum spécialisé sur les raies. J’ignorais qu’il y avait vraiment d’autre amateurs de raies et surtout qu’il existait une communauté passionés a caresser les raies. Moi je demeurre a Sainte-Tite-Des-Caps où je rencontre peu de vrais connaisseurs de raies.

        Au plaisir de vous rencontrer.
        -Jean-Claude

        • Maxime LeBoeuf dit :

          Wow! Monsieur Jean Claude Grauport,

          Me voilà bien étonné de voir que vous êtes ouverts à ce point à la caresses de raies et je vous remercie grandement de vous être joint à la communauté des amateur de rais du, je n’en suis que bien flatté! Je suis tout a fait en accord avec votre commentaire vis-à-vis le manque de sérieux et le surplus d’excitation que certains présente devant une raie tout a fait inconnu. Si la vôtre frétille, la mienne s’engouffre littéralement dans un état de panique et les accidents malencontreux sont plus susceptibles de ce présenter. De plus, je suis impressionné qu’un petite recherche Google sur les raies sauvages m’aille amené à rencontrer une personne aussi attiré envers les raies que je qualifierai toujours de douces et discrètes, sauf à quelques exceptions.

          Sur ce, je crois que nous poursuivrons cette discussion en personne lors de mon prochain voyage à Lions et je tiens à remercier l’ensemble de la communauté de percheur.info pour votre agréable post sur ce sujet méconnue.

          Ma raie vous salut fièrement vous, Monsieur Jean-Claude, et bien entendu tous les amateurs de raies.

          Bonne semaine. Cordialement,
          Maxime LeBoeuf
          Partenaire LesAmateursDeRaies du Québec.

  4. Maxime LeBoeuf dit :

    Bonjour à tous,

    Je me permets de pénétrer dans le sujet des raies sauvages. En effet, peu de gens son commun avec cette adoration que j’ai vis-a-vis le caresse des raies. Selon moi, les plus intéressantes dégagent toujours une certaine odeur particulière qui m’enchante. Leur petit côté doux et inhabituelle est surement ce qui vous fait craquer aussi. J’ai même étudié quelque peu le comportement des raies dans un environnement plus scientifique et nous en sommes venu à la conclusion que les caresses est la meilleure manière d’approcher une raie. Finalement, à faire attention à ne pas recevoir de petit cadeau si on est un peu trop explorateur.

    Avec mes salutations les plus sincères.