Un requin tracte un pêcheur en kayak

requin tracte un kayakisteÇa s’est passé il y a quelques jours seulement au large de la Floride. Ce gars était parti pêcher en kayak quand il a ferré quelque chose de gros. De très gros : un requin-marteau de plus de 3 mètres qui l’a tracté pendant 2 heures, sur une distance de 12 miles ! Le pêcheur s’est offert quelques sueurs froides quand un deuxième requin s’est invité à la fête pendant un moment. Mais c’est un bon pêcheur, plein de sang  froid, on le voit à la façon dont il plonge sa GoPro à l’approche du squale pour bien qu’il nous en faire profiter sur la vidéo. Et finalement, il arrive à s’en approcher assez près pour le libérer. Couillu !

requin marteau

  • Requin poisson rouge graphique poisson eau cadeau pêcheur T-Shirt
    Drôle de cadeau graphique sur les requins poissons rouges pour les dames et les messieurs qui aiment les poissons rouges ou la pêche à la ligne. Une idée de cadeau amusant pour les enfants, comme les garçons et les filles qui aiment les poissons et les requins. Léger, Coupe classique, manche à double couture et ourlet à la base
  • PoeHXtyy Requin Dents Bouche Stickers Autocollant Pour Bateau De Pêche Canoe Car Truck Kayak Graphics Accessoires
    Autocollants en PVC autocollants pour la bouche des dents de requin Design cool et novateur, rend votre voiture hors du commun Fait de PVC de haute qualité, imperméable, durable Facile à coller et à enlever, sans résidus ni dommages sur la surface Convient universel pour toutes les fenêtres, voitures, camions, fourgonnettes, bateaux, quads et surfaces variées (Remarque: ne peut pas coller sur une surface mate)
Ce contenu a été publié dans Pêche en mer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un requin tracte un pêcheur en kayak

  1. perlessbam dit :

    La plus belle vidéo que j’ai eu l’occasion de voir..un seul petit regret ne pas voir d’avantage le requin,tout au moins voir le poisson gaffer »mes excuses aux inconditionnels du no kill »

    • Pecheur Info dit :

      Je crois surtout que le kayakiste était soulagé de se libérer, après 2 heures de balade