Casse en jigging

la ligne du pêcheur en jigging casse, le gars tombe à la renverseLe jigging n’est pas une technique de pêche des plus subtiles, mais elle est très prenante. Il s’agit de laisser couler au fond un leurre métallique, puis de le remonter à toute vitesse  jusqu’à la touche. Toujours très très brutale, la touche. Et ensuite : combat !

Et dans cette vidéo, ça casse.

En tout cas ce n’est pas la faute du pêcheur : Matsutani-San est un as du jigging reconnu par tous.
La canne tient le coup (je n’arrive pas à voir de quelle canne il s’agit, la vidéo n’est pas d’une super qualité).
Le moulinet tient : c’est un Stella de chez Shimano qui chante joyeusement, avec ses 25 kilos de frein.

un gros poisson en jigging, la ligne casse

La où ça pète, le plus souvent :

  • au nœud de raccord tresse – fluoro
  • l’agrafe ou l’émerillon qui s’ouvre. On conseille de plutôt utiliser un anneau brisé, et d’y accrocher son jig à l’aide d’une pince
  • sur la tresse elle même, si elle avait un peu d’usure, il suffit d’un brin qui s’effiloche
  • sur la tresse si les dents du poisson (barracuda, thazard…) viennent à la frôler

Sans oublier le facteur le plus incontrôlable de la pêche : le manque de bol 🙂

Ce contenu a été publié dans Pêche en mer, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.