Erreurs à la pêche

Il m’est arrivé un certain nombre de (petites) catastrophes en allant à la pêche, en voici une liste non exhaustive :

Oublier son matos. Arriver sur le lieu de pêche, parfois après une heure de route, et s’apercevoir qu’on a oublié sa canne, ou son moulinet, ou sa boite à leurres. C’est ballot.
Il y a aussi : rentrer à la maison et s’apercevoir qu’on a oublié son pote sur le lieu de pêche. Un sujet douloureux, sur lequel je ne m’attarderai pas…. Mais LOL, quoi 🙂

Fermer sa portière sur la canne.  Hé oui, la canne en carbone est faite pour résister au combat avec un poisson, pas avec une portière. Deux fois ça m’est arrivé, plus une fois dans une porte d’ascenseur.

Tomber à l’eau. Un mauvais appui sur un rocher glissant, et plouf. Je ne compte plus le nombre de fois où ça m’est arrivé, et un fou rire assuré 🙂

accident de pêche

L’hameçon dans la peau, dans le doigt ou ailleurs.  Pas trop grave quand c’est un n°16 pour le gardon, mais la dernière fois c’était un gros triple en plein dans le majeur : direction hôpital.  S’il n’y a pas d’hôpital dans le coin, voir ici comment enlever un hameçon planté dans la peau.

Bien plus grave : l’hameçon dans l’œil !

Se faire coincer par la marée. Alors ça, c’est pas drôle du tout. A chaque fois, je m’en suis tiré de peu, sur les plages de Manche ou d’Atlantique, et c’est vraiment très flippant de voir que la marée a monté et qu’on est à deux doigts de se noyer bêtement. Le minimum est de consulter les horaires de marée et d’avoir toujours un oeil sur le niveau de la mer.

Le poisson perdu bêtement. Le frein trop serré, par exemple, et paf, c’est la casse. Toujours vérifier son frein.
Un nœud mal fait, et là aussi c’est la casse. Bon, si ça doit péter quelque part, c’est au noeud, on est bien d’accord. Mais autant bien les faire et les vérifier : voir notre section noeuds de pêche.
Le plus embêtant dans l’histoire, c’est que le poisson part avec le leurre dans la gueule, c’est pas cool pour lui 🙁

Et je n’ai mis là que l’essentiel, il y en a eu bien d’autres. Et je remarque comme vous que ce ne sont que des erreurs d’inattention.
On dit souvent que la pêche est une école de patience. Faux, c’est une école de concentration !
Sans concentration, on peut rater le poisson, ce qui n’est pas bien grave. Mais surtout on risque un accident qui peut s’avérer dramatique. Il faut toujours être vigilant et concentré quand on pêche, c’est la base.

Même un pêcheur confirmé comme Cyril Chauquet, animateur de l’émission de télé canadienne Mordu de la Pêche, fait lui aussi des conneries, comme dans cette vidéo :

Si vous aussi, vous avez connu des galères et incidents à la pêche, n’hésitez pas à les raconter en commentaire.

 

Ce contenu a été publié dans Histoires de pêche, Pêche pratique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Erreurs à la pêche

  1. isnard dit :

    a en oublie sa canne tellement le poisson etait beau !!Lol!Je le comprend!!

  2. Murielle dit :

    – tomber à l’eau en revenant au bord avec mon float tube et avoir oublié de marcher en arrière !! lol
    – m’accrocher l’hameçon à la palme dans le float tube car mal installée dans le siège de celui-ci, c’est un copain sur float tube qui est venu me…. délivrer !!! lol
    etc etc….

  3. hugues dit :

    se faire embarquer sa canne lors d’une touche spécialité des pêcheurs de digues

  4. cedric dit :

    le poisson est parti avec ma canne!!

  5. Norbert dit :

    Lancer son leurre ( plongeant bien sur) et la canne qui est au bout en barque avec plus de 5m de fond. Heureusement le pickup étant ouvert la canne et le leurre sont descendus plus vite que la tresse que j’ai pu accrocher avec une autre canne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *